IDEAT magazine

29 Juin 17

Nantes, La métamorphose

« Autrefois malmenée par la désindustrialisation, Nantes s’est réinventée dans les année 80. Au programme, une politique offensive en matière de culture qui a redoré l’image de la ville, forgé son identité et boosté le tourisme. Cette programmation culturelle aussi dense qu’exigeante essaime dans tout le territoire et fédère tous les publics. Toujours en mouvement, Nantes caracole aujourd’hui en tête des métropoles les plus attractives de France. »

Le « jeu à la nantaise »

« L’effervescence culturelle qui anime Nantes se traduit aussi par une solidarité forte entre les créatifs. Quand la Cantine Numérique a brûlé en novembre dernier, laissant une centaine de personnes privées de leur lieu de travail, les portes se sont spontanément ouverte. Une mobilisation forte, à l’image de l’esprit nantais souvent salué, le fameux « jeu à la nantaise », métaphore footballistique pour dire l’importance du collectif dans le jeu du FC Nantes, l’équipe locale. La scène architecturale nantaise (Raum, Guinée Potin, Tétrarc, Block, Tact…) est particulièrement dynamique.

En 2009, la nouvelle école d’architecture s’est installée dans le remarquable bâtiment de Lacaton & Vassal. Un édifice à l’image de la ville, audacieux, expérimental, ouvert aux opportunités. Les collectifs pluridisciplinaire Fichtre, GAMA ou Studio Katra témoigne également de cette vitalité créative, tout comme les talentueuses architectes d’intérieur, Delphine Imbert et Annabel Guéret. Sans oublier une scène locale dynamique en matière de bande dessinée et d’arts graphiques. En septembre 2016, la maison fumetti a ouvert ses portes pour les accueillir.

Le voyage à Nantes fait quant à lui la part belle aux nouvelles générations et aux artistes locaux. Et nombreux sont les lieux à l’image de cet élan créatif. Des espaces de coworking comme la fameuse Cantine Numérique sur l’île de Nantes, le Solilab consacré à l’économie solidaire, ou La Terrasse, regroupant des acteurs de l’industrie culturelle : les exemples ne manquent pas. En matière de culture, la commune est ainsi devenue une référence, un aimant à talents, un exemple à suivre qui fait des envieux à l’heure ou la compétition entre les villes est féroce. « Nantes a grandi avec la culture et la culture grandit avec Nantes », résume Johanna Rolland. »

 

Extrait du magazine IDEAT n°128 Juillet – Août 2017