La vallée d’or

Fresque Graffiti

image descimage descimage descimage descimage descimage descimage descimage descimage descimage descimage desc

 LA VALLÉE D'OR

Tout existe déjà, l’homme n’invente rien, inspirons-nous de l’ingéniosité des êtres sensibles qui nous entourent pour construire des villes naturellement humaines. Source d’inspiration pour l’homme depuis des millénaires, la nature constitue un vivier de connaissances capable de transformer notre quotidien. En observant les insectes, les végétaux et les animaux, l’homme peut réinventer son futur et adresser les problèmes auxquels il fait face.

La fresque matérialise l’interaction, la coopération qui existe d’ores et déjà entre les êtres vivants. Elle montre qu’une intégration de l’homme dans cette relation est possible s’il change peu à peu ses habitudes et à la manière de la nature évolue, transforme son quotidien dans le respect de tous. Sur un ton humoristique, un graphisme coloré et des clins d’œil aux bonnes pratiques la composition murale sensibilise le grand public aux grandes préoccupations de ce monde (tris des déchets, biodiversité et constructions respectueuses de l’environnement). Elle permet à tout à chacun de s’identifier et de redécouvrir la nature sous un autre angle, celui de l’innovation.

La mise en scène de l’expression «Vallée d’or» issue de l’interprétation étymologique du nom Orvault fait référence au tapis de jonquilles qui couvrait autrefois la vallée du Cens. La composition prend la forme d’un rond point clin d’oeil à l’urbanisme mais aussi aux efforts d’aménagement de l’espace public par les espaces verts de la ville d’Orvault. De nombreuses espèces caractéristiques de la vallée du Cens y sont représentées; libellule, lucane, musaraigne, mante religieuse et phasmes. La nature a des choses à nous dire, observons là !

Le projet de réhabilitation du transformateur EDF est une initiative du CCJ d’Orvault et a été réalisé par l’agence de design Katra en collaboration avec le graffeur Korsé.

Suggestions